Le Reggaeton : la combinaison de la musique et de la danse

Né du rapprochement entre le reggae et le Hip-hop, le Reggaeton est un genre musical très populaire. Il a ses adeptes dans les Caraïbes, surtout à Cuba. C’est également un rythme très apprécié en Jamaïque et aux États-Unis.

Le style Reggaeton continue de surprendre

Les meilleurs morceaux de reggae, combinés avec du rap US donnent le Reggaeton. A ses débuts, ce genre musical était joué avec des instruments jamaïcains ou caribéens. Avec le temps, d’autres sons ont été ajoutés. Dans tous les cas, le rythme entrainant reste à la base de ce genre musical. Puis, presque tous les morceaux s’appuient sur des voix stridentes très caractéristiques du genre musical. Divers effets, dont l’écho et la distorsion s’ajoutent à ces particularités.

Histoire de ce genre musical caribéen

A la base, le Reggaeton était du reggae espagnol, mais avec des fortes influences Hip-hop américain. Cette fusion s’était surtout faite à Panama et au Porto Rico dans les années 70. Il a fallu deux décennies pour qu’elle soit reconnue comme un style musical à part entière. En augmentant la part de rap dans cette musique latino-américaine, les Portoricains ont réussi à conquérir le public américain. En plus des percussions typiquement caribéennes, le sampler, le synthétiseur et d’autres instruments ont rendu cette musique universelle.

C’est aussi une danse envoutante

Sensuel, le Reggaeton a également servi de base à une nouvelle danse. Les chorégraphies rappellent la salsa, mais avec des pas tirés du Hip-hop. Les mouvements se rapportant au reggae sont aussi présents. Les danseurs doivent avoir un certain niveau de flexibilité avec des figures parfois acrobatiques. Le corps devrait être relâché pour aller au plus près de la limite de la souplesse naturelle. Quoi qu’il en soit, c’est une danse assez facile à apprendre. Il suffit de suivre le rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *